Publié par : Lynda Dumais | 22/02/2012

Grappes – Industries et universités

Le paysage manufacturier de la Chine est caractérisé par un grand nombre de grappes industrielles, c’est à dire des concentrations géographiques d’entreprises d’une même industrie, lesquelles sont interconnectées entre elles. L’existence de ces grappes industrielles augmente la compétitivité des économies régionales où elles sont localisée. Le Centre de recherche Li & Fung s’intéresse au sujet et publie la liste des 100 grappes industrielles principales identifiées à la fin de 2009 par la Chinese Academy of Social Sciences (CASS). La ville des bas (Sock City) est l’une de ces grappes.

Comme pour les grappes industrielles chinoises, des « grappes de savoir » se sont développées au cours des années en Chine. Ces centres universitaires spécialisés et voués au développement de certaines industries en particulier sont généralement consultés dans l’établissement de politiques industrielles nationales. Ce sont ce qu’on appelle des « aviseurs » ou « prescripteurs » que les entreprises, chinoises comme étrangères, gagnent à inclure dans leur réseau. China Briefing en propose une liste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :