Publié par : Lynda Dumais | 02/11/2012

Trajectoires et succès en affaire

Dans une œuvre fondamentale sur le guanxi (Guanxi: Relationship Marketing in a Chinese Context), les auteurs décrivent le guanxi comme un processus d’adaptation. À chacun des stades, des comportements spécifiques sont observés. À titre d’exemples, au stade d’acceptation de l’autre, l’outsider, et donc possiblement l’étranger, doit s’attendre à faire des compromis. L’engagement de l’outsider survient à la phase où une certaine assurance s’impose dans la relation.

Des trajectoires sont associées au processus d’adaptation lié au développement des relations interpersonnelles en contexte chinois. Le succès en affaires est décrit comme la capacité de passer du positionnement de « testeur » à celui de « vieil ami ». Ce dernier statut n’est possible qu’à la condition qu’un lien ténu de confiance n’ait été développé entre l’étranger et son partenaire chinois.

Publicités

Responses

  1. Quand on y regarde de plus près, dans nos sociétés d’aujourd’hui où les relations suivent une éthique utilitaire, ce diagramme, bien qu’adapté, pourrait être un outil de beaucoup de nos relations professionnelles.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :