Nos entreprises – Approvisionnement en produits et composantes

Les coûts encore compétitifs des produits et composantes incitent bon nombre de nos entreprises à s’approvisionner en Chine. Les coûts sont en hausse mais les entreprises qui ont choisi de se tourner vers la Chine pour l’approvisionnement sont maintenant en meilleure position pour y développer les marchés locaux et régionaux. Elles ont aussi enrichi leurs réseaux et leur « guanxi »

Pour en savoir plus sur l’approvisionnement en Chine

  • Savaria, une entreprise productrice d’ascenseur résidentiels, explique la hausse du niveau de ses ventes par diverses mesures, notamment par une plus grande productivité et une augmentation importante de ses achats faits auprès de sa filiale chinoise Savaria Huizhou et d’autres fournisseurs chinois (Les Affaires, 9 août 2010)
  • Les Industries Dorel, une entreprise qui œuvre dans le secteur des produits de puériculture et des bicyclettes, est présente en Chine via Dorel Consulting (Shanghai) et huit bureaux ayant pour fonction de superviser l’approvisionnement, l’ingénierie et la logistique de sa chaîne d’approvisionnement en Asie (Site de l’entreprise et Newswire, 7 août 2008)
  • Lassonde, une entreprise de l’industrie des jus de fruits, importe du concentré de pommes pour la fabrication de ses jus Oasis. L’entreprise a mis fin à ses activités de production et de distribution de nectars de fruits en Chine il y a plus de cinq ans (La Presse, 2 août 2008)
  • Les entreprises québécoises qui importent de la Chine sont touchées par la tendance actuelle à la hausse des prix chinois occasionnée par l’escalade des coûts de transport et des salaires et par l’appréciation du renminbi. Néanmoins, s’il compte se diversifier, le Groupe Holiday, un importateur de valises, considère la Chine encore compétitive dans les secteurs à faible valeur ajoutée. M&M Footwear, un détaillant de chaussures de Ville Saint-Laurent, continue quant à lui à croire que la Chine est avantageuse, notamment en termes de coûts de production et de qualité des infrastructures (Les Affaires, 14-20 juin 2008)
  • Tout en conservant au Québec l’essentiel de la fabrication de ses équipements, Fordia, une entreprise productrice d’outils de forage pour l’industrie minière, s’approvisionne en Chine pour les alliages, poudres et moules de carbone. Elle dispose d’un bureau de représentation à Nanjing dans le Jiangsu (Les Affaires, 10-16 novembre 2007)
  • Bojeux sous-traite 30 % de sa production à l’étranger, dont à la Chine, notamment pour la pâte à modeler, les jeux de construction et les bijoux à créer soi-même (Les 300, juin 2007)
  • Pour faire face à la concurrence, Louis Garneau Sports, un fabricant de vêtements et d’accessoires de sport, a progressivement développé son réseau d’approvisionnement en Chine et en Indonésie. Il y compte une cinquantaine de fournisseurs. En abandonnant une partie impostante de la production manufacturière réalisée au Québec, l’entreprise a fait le choix stratégique de miser sur ses avantages compétitifs, la créativité et l’innovation (Les 300, juin 2007)
  • Canamexport – Importatrice dans l’industrie textile. A des bureaux à Shanghai et Hong Kong
  • Rona participe depuis quelques années déjà à un groupe d’achat et d’approvisionnement (A.R.E.N.A.) dont le bureau en Chine est à Shanghai. Ce bureau compte une trentaine d’employés. Le partenaire chinois du groupe est Home Mart. Le modèle d’affaires de Rona devrait encourager d’autres entreprises québécoises à envisager des regroupements similaires avec des partenaires stratégiques, en Chine et ailleurs dans le monde. Rona pourrait, pour sa part, se mettre à la recherche active de produits québécois de niche à exporter en Chine grâce à son partenaire chinois (2007)
  • Motronics Circuits International est spécialisée dans l’achat et la revente de microprocesseurs, de circuits imprimés et de barrettes de mémoire pour l’industrie des télécommunications. Elles s’approvisionne en Chine
  • À l’heure ou les sacs de plastiques sont remplacés par des sacs de meilleure qualité, Faspac Plastiks fait fabriquer en Chine des sacs recyclables pour répondre à cette demande (Les Affaires, septembre 2006)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :