Appui aux entreprises et institutions du Québec

Le développement du marché chinois implique souvent des individus, entreprises et organismes tiers du Québec. Voir aussi la liste des spécialistes de la Chine au Québec ou sur le marché chinois

 

  • Des Québécois en Chine : les dirigeants de grandes PME sont de plus en plus friands des missions économiques à l’étranger. Un article sur les missions commerciales organisées par le World Trade Centre (WTC) de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (Le Devoir, 30 novembre 2011)

  • Avec Gervais Lavoie à la direction et aux opérations, China Retail Limited mise sur la croissance de la classe moyenne en Chine et sur le fait que nous assisterons progressivement au passage de « Fabriqué en Chine » à « Vendu en Chine ». L’entreprise aide les exportateurs à adapter leurs produits et à développer leur image de marque pour cette nouvelle clientèle
  • Un accord de coopération a été signé entre Technoparc Montréal et la zone économique aéronautique Shenyang (Liaoning), un centre industriel dédié à l’aérospatial en Chine. Le contrat prévoit un échange d’expertise portant sur le développement de zones économiques et portera sur l’amélioration des installations et des infrastructures, les pratiques commerciales, la recherche et la formation et le développement commercial. Montréal International a agi en tant que facilitateur pour la transaction (Infoexport, avril 2008 )
  • L’ Alliance numérique, qui regroupe 200 organisations membres, a pour mission de soutenir et d’accélérer la croissance et la compétitivité de cette industrie et de soutenir ses membres dans leurs efforts d’expansion sur les marchés internationaux. C’est dans ce contexte qu’elle a mis sur pied l’initiative Montreal Digital in China visant à encourager les acteurs des secteurs du jeu, du eLearning, de l’éducation et des services et applications Internet dans la mise en marché de leurs produits en Chine (Communiqué de la Ville de Montréal, 1ier novembre 2007)
  • Sur son site Internet, DGE International affirme avoir travaillé avec un certain nombre d’entreprises québécoises dans le cadre de leur développement d’affaires en Chine : Poulie Maska (Wuxi au Jiangsu), Cimco (Beijing), Coloridé (Shanghai), Manufacture de Lambton (Xiamen au Fujian), Modercov (Shenzhen au Guangdong) et les Serres Mirabel (Beijing et Shenyang au Liaoning). La firme de consultants aurait aussi réalisé trois évaluations environnementales pour des projets de partenariat d’affaires pour les entreprises Emballage St-Jean, Recyc RPM et DAA
  • Le Groupe CTT, de Saint Hyacinthe, est responsable du Centre d’affaires Textiles Canada à Shanghai. Le Centre a pour objectif de promouvoir l’expertise canadienne dans l’industrie textile et de contribuer au développement de relations durables entre les producteurs et acheteurs textiles canadiens et chinois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :