Internet et commerce en ligne

Avec près d’une demi milliards d’usagers, Internet fait l’objet d’un grand intérêt en Occident. Cela se passe généralement en mandarin ….

  • La Chine compte près de 458 millions d’internautes dont bon nombre s’intéressent aux microblogs. Huit millions de comptes sur weibo, la version chinoise de Twitter, seraient basés à l’étranger (La Presse, 28 novembre 2011)
  • Les Chinois achètent de tout en ligne, même des automobiles. C’est ce que nous apprend un article récent du journal Les Affaires. Les médias électroniques et les équivalents chinois de Google (Baidu), Twitter (Sina Weibo), Facebook (Renren) et Amazon (Dangdang) y font des affaires en or (2011)
  • Dans un rapport intitulé « Riding Asia’s digital tiger » McKinsey affirme que la Chine aurait aujourd’hui 429 millions d’utilisateurs d’Internet, c’est à dire plus de 30 % de sa population. L’entreprise prévoit que ce nombre doublera d’ici cinq ans, pour atteindre 770 millions de personnes, ou 55 % de la population chinoise (McKinsey Quarterly, septembre 2010)

  • Selon une récente étude (Statistical Survey Report on the Internet Development in China) du China Internet Network Information Centre (CNNIC) et sa mise à jour (en chinois) au 30 juin 2008, le nombre de Chinois en ligne s’élèverait à plus de 250 millions, dont 80 % avec un accès à haut débit. La Chine se classerait ainsi au premier rang sur la Toile, avec cependant un taux de pénétration s’élevant à moins de 20 %, contre un peu plus de 21 % à la surface du globe. Les cybercafés (wangba), souvent ouverts 24 heures sur 24, attireraient près de 40 % des internautes. Quelque 107 millions de Chinois disent avoir un blogue ou un espace personnel et leurs principales activités incluent la musique (85 %), l’actualité (82 %), la messagerie instantanée (77 %) et la vidéo (71 %). La croissance de ce marché est spectaculaire : 43 millions ne nouveaux usagers se sont ajoutés au cours de la première moitié de 2008. Durant cette période, 73 millions d’usagers ont accédé à Internet via leur cellulaire (Pew Internet and American Life Project; CNNIC ; Le Devoir, 2-3 août 2008)
  • Tencent Holdings , l’une des valeurs vedettes de la Bourse de Hongkong, se sert de la plus importante communauté en ligne du monde pour faire ses profits. Elle pilote entre autres le site www.qq.com (à voir pour ceux qui n’ont jamais vu un journal chinois !), un service de messagerie, pour atteindre ses clients. Le site lui permet aussi de mettre en ligne des applications de recherche, de jeu et de suivi boursier. L’entreprise ambitionne visiblement de devenir tout à la fois l’agrégat chinois de Google, de Facebook et de Skype (Le Monde, 13 juin 2008)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :