Publié par : Lynda Dumais | 29/06/2012

Vendre … mais où ? (2 de 2)

Il existe plusieurs façons de segmenter le marché chinois. Le tout dernier classement des marchés chinois est celui qui subdivisent la Chine en 22 grappes de villes, catégorisées sous les rubriques de petites (Xi’an, Hohhot …), larges (Nanjing, Xiamen-Fuzhou …) et méga-grappes (Beijing, Shanghai …).

Ici, le focus est mis sur 1) la taille de la grappe et non celle de la ville, 2) l’âge, la culture et les politiques qui façonnent le consommateur et 3) les industries en place. Chacune des grappes (ne pas confondre avec les grappes industrielles) présente des spécificités analysées en termes de caractéristiques des consommateurs, d’options de segmentation, de compétition et de stratégies de ciblage et de mise en œuvre nécessaires pour atteindre les objectifs visés.

Finalement, peut importe la façon de segmenter le marché les questions de base demeurent toujours sensiblement les mêmes. À la question maintes fois posée « Y-a-t-il un marché pour notre vin de cidre ou de glace en Chine ? », la réponse est « peut-être, sûrement ». Mais il faut aussi et surtout financer le projet, faire ses devoirs, identifier les marchés et les bons partenaires, réseauter et persister. Si à la première question je suis décevante – après tout, les promesses en l’air ne sont pas ma spécialité – je sais par contre comment en faire pour la partie déterminante et essentielle de tout projet d’exportation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :